Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
FEDERATION ORGANISATIONS AUTOCHTONES GUYANE - FOAG

LOKONO

18 Mars 2013 , Rédigé par FEDERATION ORGANISATIONS AUTOCHTONES GUYANE- FOAG

Les historiens estiment que 300 000 à 400 000 indiens vivaient à Haïti au moment de l’arrivée de Christophe Colomb. Dés 1507, on n’en dénombrait plus que 60 000, les autres étant morts de maladies ou de mauvais traitements, notamment du travail forcé dans les mines d’or. En 1531, ils n’étaient plus que 600 et furent remplacés par des esclaves africains. Ils disparurent alors sans laisser de traces en dehors de quelques pierres sculptées à l’image de leurs dieux ou de certains de leur chefs.

Le terrible tremblement de terre qui vient de frapper Haïti est dans toutes les pensées et dans tous les cœurs. Il y a 500 ans, un autre tremblement de terre frappa cette île qui était considérée alors comme l’un des joyaux des Caraïbes, mais celui-là fut provoqué par les hommes. Le nom d’Haïti vient d’Ayti, la terre des hautes montagnes, nom que donnaient ses premiers habitants, de pacifiques Indiens, Tainos du groupe des Arawaks. Tous ont disparus tragiquement en quelques années, après l’arrivée de Christophe Colomb, en 1492, victimes des pratiques des colons espagnols : esclavage et travail forcé dans les mines d’or, persécutions, maladies

Partager cet article

Repost 0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article