Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
FEDERATION ORGANISATIONS AUTOCHTONES GUYANE - FOAG

lettre ouverte concernant le nouveau poste de santé de Taluen.

17 Avril 2012 , Rédigé par FEDERATION ORGANISATIONS AUTOCHTONES GUYANE- FOAG

 

                INDIGNE ET TRES EN COLERE ;

 

                Après la visite, très médiatisée évidemment, du Président de la république, le village Taluen a retrouvé son calme. Les nombreux canots lourdement chargés de matériaux et matériels divers et l’effervescence d’ouvriers et personnels multiples en vue de terminer la construction d’un poste de santé (avec logement) ne sont plus qu’un lointain souvenir…

                Et pourtant, malgré cette débauche d’énergie pendant environ trois semaines, le dispensaire attend encore toutes ses finitions. Personne, hormis le personnel de santé du secteur de Maripasoula, ne semble s’en inquiéter.

                Il faut donc savoir que le groupe électrogène, (venu par hélicoptère) est installé directement contre le mur du poste de santé (ainsi qu’une réserve importante de gas-oil) provoquant des fumées très toxiques qui pénètrent à l’intérieur du bâtiment au détriment des agents et des patients. Que deviennent les normes de sécurité devant une telle hérésie ??? Il y a quelques années un drame - encore dans de nombreuses mémoires – a provoqué la mort de plusieurs personnes, en pays Boni, à cause justement de ce genre de fumées toxiques extrêmement dangereuses.

                Autres inepties avec : l’installation d’une climatisation ne pouvant pas fonctionner, l’ouverture d’un poste de santé sans oxygène et sans pharmacie, du matériel divers - dont des panneaux solaires – abandonné sous le bâtiment et faisant la joie des insectes. Par ailleurs, l’infirmier est obligé d’escalader une échelle pour accéder à son logement, de colmater, tant bien que mal, les cloisons inachevées laissant pénétrer des chauves-souris et de la  pluie. Oui, je parle bien du village Taluen, situé en Guyane française, et non pas d’un pays déshérité du tiers-monde…

                François, l’infirmier qui a travaillé un certain temps à Antecume pata, a voulu partager son inquiétude en décrivant la situation  sans ambigüité mais sans exagération. Le résultat est arrivé très vite : il vient d’être « virer » (c’est le bon terme) de son poste.

                Alors là, messieurs les censeurs, laissez-moi vous crier tout mon écœurement et toute ma révolte devant autant de bassesse. Je suis  proprement outré, scandalisé, indigné et très en colère devant votre façon de « régler un problème ».

                Comme le dit, depuis un certain temps, Stéphane HESSEL, un ancien diplomate remarquable et fortement médiatisé : « INDIGNEZ-VOUS », j’ai vraiment envie également de faire part de mon indignation. Oui, je suis indigné, de constater que le poste de santé de Taluen n’a connu une accélération des travaux que pour la venue en campagne  du Président, afin de satisfaire la gloriole de certaines personnes et non pas, surtout, pour permettre rapidement l’accès aux soins des populations Amérindiennes. Je suis indigné de constater que malgré la promesse de Madame Bachelot de débloquer des fonds et de construire très vite ce nouveau poste de santé, en remplacement du petit dispensaire (du village Twenké) fermé en raison de son état de délabrement, rien n’a été fait dans des délais raisonnables. Je suis indigné de constater les coûts, importants, pour cette gesticulation (déplacement du directeur en hélico notamment) pas très efficace. Je suis indigné parce que, une fois de plus, les populations du fleuve semblent ne pas compter parmi les priorités. Je suis indigné, enfin, parce que je n’accepte toujours pas toutes les inégalités.

                Pour terminer, je veux dire à François qu’il peut compter sur mon soutien et mon amitié car j’ai de l’estime pour son professionnalisme et son sens des valeurs humaines.

                André Cognat.

 

ASSOCIATION YEPE POUR LA SAUVEGARDE DES INTERETS DES AMERINDIENS

Antecume Pata  - 97370  - MARIPASOULA (Guyane française)

N°SIRET: 381.297.175.000.14 – Code APE: 913E – CCP CAYENNE: 109.36s

Responsable: André Cognat

E-mail : antecumecognat@yahoo.fr - Skype : antecumecognat

 

 

Partager cet article

Repost 0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article