Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
FEDERATION ORGANISATIONS AUTOCHTONES GUYANE - FOAG

DISCOURS POUR L’INAUGURATION DES 1ERE JOURNEES AUTOCHTONES DE GUYANE

20 Janvier 2012 , Rédigé par FEDERATION ORGANISATIONS AUTOCHTONES GUYANE- FOAG

Michel THERESE KALUNAWALE, YOPOTO KALI’NA  (Mandate par F.O.A.G)

 

A  la  fin  du  millénaire  ,40  ans  après  la  prise  de  parole  politique,  les  peuples  autochtones  de  Guyane  se  voient honorer   par   la   classe   politique   et   les   institutio ns   décentralisées   et   la   collectivité   majeure   dan   le   cadre   de   la proclamation par les nations unies des journées autochtones. Comme  peuples  colonisés,  spoliés  depuis  six  siècles,  nous  réaffirmons  durant  cet  événement  historique  nos  droits territoriaux et ancestraux sur   le contrôle de nos ressources naturelles dans notre pays. Le droit a décider de notre propre développement et de reconstruction de notre souveraineté sur les terres ancestrales de nos aïeux Nous   sommes   dans   la   perspective  d’un  partenariat  égal  avec  les   institutions   politiques   ,  et  pour   des   politiques publiques   adéquates   aux  réalités   propres   de  notre  pays  sur   la   base  de  la   déclaration   des   droits   des   peuples autochtones  des  nations  unies  ratifie  par  la  France  le,  ainsi  que  le  droit  fondamental  de  pouvoir  bénéficier  des droits humains  consacrés par la convention 169 de l’OIT et autres instruments pertinentes. Si   le   droit   national   ne   nous   reconnait   pas   comme   peuples   autochtones,   nous   sommes   sujet   du   droit international   et   de   la   jurisprudence   qui   reconnait   nos   droits   même   si   le   droit   domestique   n ous   exclus continuellement. C’est en ce sens que nos organisations doivent se consolider et proposer une alternative  nouvelle face a la crise et a la prédation actuelle de nos ressources naturelles et plus largement nécessaire  ã la   survie de l’humanité. Nous  saluons  la  volonté  politique  de  la  région  Guyane,  et  notamment  de  son  président  actuel  de  pouvoir  avancer ensemble avec nous dans un dialogue constructif afin que la Guyane retrouve sa cohésion sociale durable. Mais  ces  journées  festives  et de  rencontres  avec  nos  cultures  doivent a ussi  prétendre  à  trouver  des  solutions  aux nombreux   problèmes et   répondre   aux   aspirations des un et   des autres ,   nos   populations   ont   répondus massivement et c’est un premier pas. L’une  des  orientationsimportantes  est  la  participation  aux  mécanismes  de  décisions,  le  respect  de  la  culture  et un  véritable  programme  de  consolidations  de  nos  processus  de  gestions  sociales et  culturelles  et  politiques, nous pensons notamment, à   l’instauration d’une collectivité de pleine exercice en pays Wayana. Une représentation  équitable  de  nos  peuples  au  sein  de  la  collectivité  majeure  notamment du,  haut Maroni et de la valle de l’Oyapock, de la population de Camopi trois sauts et de l’ouest guyanais. Et pour nous, l‘absence   d’un véritable conseil des peuples  autochtones subsidiaire de la collectivité unique correspond a un véritable déni de la participation légitime des  peuples autochtones aux  décisions publiques et au  destinè du  pays. 

 Cette  absence  a  été  volontairement  été  omise, ce  qui  montre  la  volonté  actuelle  et  qui  ne  reconnait  pas vraiment notre  place  .

Toutefois,  il  est nécessaire de  mieux  faire  connaitre  nos  cultures  et  l’inclusion  a  l’université  et dans  les  medias la  question  des  droits  des  peuples  autochtones. 

 Nous  rappelons que  nous  constituons  l’un  desgroupes majeurs dans les instances des nations unies. Aujourd’hui,  nous  pouvons  dire  que  nous  avançons,  je  voudrais  aussi  pouvoir  exprimer  en notre  nom  que  la  période de  célébration prochaine  doit pouvoir  correspondre   a  la  date  proclamée  par les  nations  unies,  le  09  aout  2012,  je crois qu’a ce niveau, nous avons un consensus assez large. Je voudrais remercier les équipes techniques de la région et tous les partenaires et tous les compatriotes qui sont venus dans la capitale guyanaise, à tous ceux et celles qui ont pu faire naitre cette initiative pour les peuples autochtones de Guyane dans un esprit de paix et de rassemblement. Je  vous souhaite,  je  nous  souhaite  une  bonne  célébration  des  1ere  journées  des  peuples  autochtones  de  Guyane sous l’égide de nos organisations avec la collectivité régionale de la Guyane Vive les peuples autochtones de Guyane, vive la Guyane Je vous remercie de votre attention.

 

Michel THERESE Chef kali’na

FOAG

Partager cet article

Repost 0

Commenter cet article